blog de François Coupry

Archivesavril 2019

Vilaines Pensées 204 : Éloge des anges gardiens

V

On sait que les femmes et les hommes qui ont un rôle public, possèdent un coach personnel qui les conseille nuit et jour. Un communicant, dit-on aujourd’hui. Un ange gardien, disait-on autrefois. Cet être de l’ombre, parfois démoniaque, prépare leurs propos, leurs bons mots, les habille, les coiffe, répète avec eux leurs mimiques, peaufine leurs sourires et va jusqu’à leur imposer des maîtresses, des amants. Ainsi sont-ils exempts de tout souci, libérés des vicissitudes de l’improvisation, de la spontanéité. Chaque ange gardien est rétribué par les médias d’information continue, qui redoutent la fantaisie et surtout les calamités de l’inattendu. Toute personne, maintenant, dans notre société de la convivialité, étant publique, ces anges ne sont plus uniquement réservés aux députés, aux...

Vilaines Pensées 203 : Commerces des idées et des choses

V

Il faut se rendre à l’évidence : de moins en moins de gens aiment lire, de nos jours. Surtout parmi les ignares et les jeunes, mais pas seulement. En revanche, on écrit de plus en plus, notre siècle du Twitter et du SMS sera épistolaire. Il y a davantage d’auteurs que de lecteurs, ce qui signifie que l’on ne communique plus, que l’on crée pour soi-même à tire-larigot. J’ai déjà souligné l’alternative qui se propose en face d’une édition industrielle, formatée, exportatrice à tout vent, prisonnière de la rentabilité : le retour à un système habituel au dix-huitième siècle, le libraire-éditeur qui vise un public limité, une distribution courte, des adresses choisies, des exportations ciblées, une destination intellectuelle. Ce qui signifie que l’on ose cette terrible incorrection politique...

blog de François Coupry

Archives

Articles récents

Commentaires récents

Catégories